Les Marseillais vont retrouver leur bas-relief de la Sainte-Famille

Original du bas-relief représentant "la fuite en Egypte de la Sainte-Famille" aujourd’hui au musée d’Histoire de Marseille

L’original de ce bas-relief, restauré en 2012, avait été repositionné dans le hall de l’immeuble l’Argo en 2020. Les risques encourus par cette œuvre avaient amené Sites & Monuments et La Marseillaise à en demander le déplacement.

Bas-relief Sainte Famille de Marseille in situ, rue Fauchier, avant dépose pour démolition du bâtiment qui le supportait
Argo, immeuble-paquebot de Rudy Ricciotti à la proue duquel le bas-relief de la Sainte Famille sera replacé

Le plan local d’urbanisme (PLU), qui qualifie ce bas-relief "d’unique à Marseille" et le date du XVIIe ou du XVIIIe siècle, prévoit que "dans le cas où le bâtiment ne pourrait pas être conservé, pour des raisons d’état de conservation ou de péril avéré, ou de contraintes techniques dans le cadre d’un projet urbain, l’élément devra être déposé et conservé".

Disposition du PLU de Marseille relatives au bas-relief de la Sainte Famille

Finalement offert à notre demande par Logirem au musée d’Histoire de Marseille, il a été soigneusement démonté le 11 février afin de rejoindre les collections permanentes du musée (voir l’article de La Marseillaise).

Bas-relief Sainte Famille, état après dépose
Bas-relief Sainte Famille sommairement fixé par des crochets dans le hall de l’immeuble l’Argo

Sa réplique, financée par Logirem et réalisée par la société La Pierre au Carré, sera prochainement installée sur la proue de l’immeuble-cargo l’Argo, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti, pour le plus grand bonheur des Marseillais.

Bas relief "La fuite en Egypte de la Sainte Famille" original (à gauche) et sa réplique

Sandrine Rolengo, déléguée de Sites & Monuments pour les Bouches-du-Rhône